Accueil Nos dossiers Réparer son four

Réparer son four

Vous aviez des invités et vous alliez passer au four cet excellent plat qui promettait tant. La tuile ! Le fonctionnement de votre appareil semble présenter des signes de fatigue. Avant de penser à apporter la réparation nécessaire ou faire déplacer un spécialiste, encore faut-il bien diagnostiquer les pannes éventuelles.

Des pannes électriques

Commencez par vérifier que votre four est bien branché et que le courant est en fonctionnement. Par contre, si les plombs sautent à l'allumage de votre four, éteignez tous les appareils énergivores qui pourraient fatiguer votre installation électrique (chauffe-eau, radiateur électrique, fer à repasser, etc.) et constatez si la panne perdure. Si c'est le cas, vous avec certainement un problème de résistance ou de court-circuit. Alors, si vous n'êtes pas très à l'aise avec l'électricité, peut-être faudrait-il faire appel à un spécialiste.

Des problèmes de chauffe

Après avoir vérifié que votre compteur n'a pas sauté ou que le fusible lié à cette partie d'installation électrique est opérationnel, il serait peut-être intéressant de bien regarder la notice de votre appareil avant de vous inquiéter. Certaines marques nécessitent une porte de four bien fermée, d'autres comme Samsung ou Electrolux, ne chauffe qu'avec une horloge bien réglée, pour Whirlpool le bandeau de commande doit être placé sur 0 ou sur le mode éclairage. Le mode d'emploi de votre appareil vous soulignera éventuellement une démarche à suivre.

La fumée n'est pas forcément synonyme de panne

Si votre appareil est neuf, il n'a pas besoin d'un réparation ; cette fumée est tout simplement la traduction du produit anti-oxydation dont il est recouvert. Un bon nettoyage et un fonctionnement à vide, pendant une vingtaine de minutes, pièce aérée, solutionneront ce genre de problèmes. S'il est déjà ancien, à vous de faire la différence entre une fumée de surchauffe d'un composant et un four mal nettoyé.

 
Vous guider